brime

Traduction : maladie
Exemple :  Do poires qu'ont de la brime  
Etymologie : Source Trésor de la Langue Française. ÉTYMOL. ET HIST. 1. [1826 d'apr. ESN. 1966] 1853 « railler, berner » (LA CHÂTRE, Nouv. dict. universel dans Fr. mod., t. 13, p. 116 : Brimer. Railler, berner. Les anciens élèves à l'école de Saint-Cyr, brimaient les recrues, en leur faisant endurer toutes sortes d'épreuves plus ou moins pénibles, et souvent de mauvais goût); d'où av. 1866 fig. (Ch. de Boigne dans RIGAUD, Dict. du jargon parisien, p. 56); 2. 1838 adj. brimé « marqué de taches (en parlant du raisin) » (Ac. Compl. 1842). Prob. dér. de brime, terme dial. du Nord-Ouest (b. manceau, b. gâtinais, C. PUICHAUD, Dict. du bas-gâtinais dans R. Philol. fr., t. 7, pp. 172-190; ang., VERR.-ON.) issu d'un croisement de brume* avec frimas*, cf. 1709 Inv. Arch. Maine et Loire, E, II, p. 198, col. 1 dans VERR.-ON., s.v. brime « sorte de givre, de coup de vent froid qui flétrit les fruits »; cf. ang. brimer « flétrir, grêler », ibid., d'où le sens 2; dés. -er.

A propos du collecteur :
Ce mot nous a été communiqué par : Zinzinule
Code postal ; 79380 Age : 37 ans. Le collecteur emploie-t-il ce mot ? Oui
Ce mot a été appris auprès de : Proche parente
Zone(s) dans laquelle le mot a été entendu : Deux-Sèvres

Date d'enregistrement : 2018-08-15 21:24:39
Nombre de consultations :14


Mot suivant >>>> : Brimer

4 mots au hasard :  gemberlet  aguion  papoter  penguiet

Retour à la liste